26 septembre 2008

1. Pas de bol...

     Lorsque mon père m'a jeté de la maison, après que j'ai dragué la bonne avec laquelle il avait une relation, il m'a dit : Alan, tu vas finir droit dans un cul de sac ! Je ne l'avais pas cru, au début, puis je me suis retrouvé dans un bus en direction de nulle part, avec comme seul bagage mon sac à dos et trois cents simflouzes.     Nulle part, le terme est encore un peu faible pour décrire que ce qui me fait face. Un vide sidéral paumé dans le désert, à je ne sais combien de kilomètres de la... [Lire la suite]
Posté par ParkerJones à 18:19 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

28 septembre 2008

2. Les lapins voleurs

WARNING !La lecture de cet épisode peut entraîner des effets secondaires indésirables (soupe sur le clavier, étranglement spontanné, côtes douloureuses). Pour votre sécurité, parlez-en avant tout à votre médecin.     Je dormais bien peinardement, la bonne m'avait enfin fichu la paix dans mes rêves, lorsque j'ai entendu un bruit étrange. Un voleur ? Un meurtrier ? Un pyromane ? Datte ize ze kouestionne. Moi, vous savez, je suis plutôt du genre courageux. Papa Dubol me disait d'ailleurs : mon fils, il ne faut jamais se... [Lire la suite]
Posté par ParkerJones à 15:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 octobre 2008

3. Bara... quoi ?

     Bichette a trouvé du boulot dans la science. Son rêve à elle, c'est de devenir savante folle, vous savez, ce genre de personnage psychotique qu'on voit souvent à la télé et dont la réplique ne change pas d'un pouce : je vais bientôt conquérir la teeerre ! Mouhahaha ! Oui, enfin, sauf que bichette a un rire quand même plus agréable, du genre : hihihihi ! Très mignon au demeurant, sauf quand elle augmente le volume de ses cordes vocales. Là, ça passe aux ultra-sons. Pourtant, je lui dis souvent : du calme, bibiche,... [Lire la suite]
Posté par ParkerJones à 16:45 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
06 octobre 2008

4. La Tête d'Enclume

     La venue du têtard a bouleversé un peu notre quotidien... juste un petit peu. Disons qu'au lieu d'aller glander sur le canapé avant d'aller bosser, je dois changer les couches et donner le biberon. L'ennui, c'est que j'ai pas l'habitude, moi. Chez les parents Dubol, y avait des domestiques pour faire ça. Papounet Dubol n'aurait jamais accepté de frôler ne serait-ce qu'un bout de mes fesses... sauf pour les taper... et encore, il utilisait une badine, pas ses mains.     Du coup, il a fallu que... [Lire la suite]
Posté par ParkerJones à 16:49 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
10 octobre 2008

5. Un p'tit coup de balnéothérapie

     L'anniversaire de Bara s'est super bien passé, il a grandi tout en platine (je me demande d'ailleurs ce que ça veut dire, ça...), tout content de lui. Je pensais que sa tête allait s'arranger avec le passage à l'âge enfant mais... Non, sincèrement, vous ne trouvez pas qu'il a un air de famille avec l'enclume de mon arrière-grand-père du côté de ma mère, celle qu'il utilisait pour forger ses couteaux de chasse ? Enfin, moi je dis ça... Surtout que le pyjama que Jessica lui a trouvé n'est pas vraiment fait pour... [Lire la suite]
Posté par ParkerJones à 15:57 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
14 octobre 2008

6. Deux anges et un démon

     Je dormais bien tranquillement en faisant de beaux rêves (la bonne les avait enfin désertés, l'en aura mis du temps), quand j'ai senti bouger à côté de moi.     - Bibiche ? Où tu vas, l'est 3h du mat', ai-je marmonné entre deux ronflements.     - J'ai un petit creux, je vais manger quelque chose, ensuite je passe aux toilettes, je vais voir si Balnéor est réveillé, si c'est le cas je le mets sur le pot et je lui donne à manger puis je reviens.     - Mmh... sacré... [Lire la suite]
Posté par ParkerJones à 17:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

29 octobre 2008

7. Jessica, t'avais raison

     - P'pa ! P'pa ! C'est génial, t'as une promo, t'es quoi maintenant ?     Que c'est agréable d'être ainsi accueilli par le petit avant-dernier, pour un peu j'en aurais les larmes aux yeux. Remarquez, il a raison Balnéor, c'est plutôt génial parce que le siège de maire se rapproche de plus en plus de mon délicat fessier.     - Maintenant, je suis juge, réponds-je au fiston tout ébahi.     - Ah ? Et ça fait quoi, un juge ?     - Eh bien... euh... ça... ça... [Lire la suite]
Posté par ParkerJones à 13:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
06 novembre 2008

8. La célébrité

     Y en a qui ne s'en font pas parce que pendant que je me balade aux quatre coins de l'espace, les autres vaquent à leurs occupations habituelles. C'est limite s'ils se sont aperçus de mon absence. Pourtant, on peut pas dire qu'elle a été discrète, la soucoupe volante, quand elle est venue pour m'emporter. Ça a fait un tel barouf que même les voisins (oui, parce qu'il y a des voisins, maintenant) en ont sûrement été réveillé.     Quand je pense que durant des années, je n'ai pas voulu croire Jessica... [Lire la suite]
Posté par ParkerJones à 15:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
20 novembre 2008

9. C'est reparti pour un tour !

     La vie a peu à peu repris son cours normal. Plus de visites des voisins, plus d'interviews des journalistes qui voulaient tout savoir sur mon enlèvement, et plus d'extra-terrestres non plus. Bref, le calme pur et divin, un calme pendant lequel Jessica m'a annoncé une bonne nouvelle : elle était enceinte... encore... Ah bah oui, madame voulait, madame a demandé et madame a obtenu ! Je suis pas contrariant, comme gars, je lui ai donné ce qu'elle désirait.     - J'espère sincèrement que ce sera une... [Lire la suite]
Posté par ParkerJones à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juillet 2009

10. Le règne des Bara

Quand Jessica m'a appris que j'avais encore un fils, j'ai cru que j'allais défaillir. Même que je me suis dit : purée, elle avait raison, mon coeur va bientôt lâcher ! Mais en fait, non... J'suis quand même pas si vieux, et j'ai bien encaissé. Le seul truc qui me fait faire une cyncope à chaque fois que j'y repense, c'est le nom du gamin. Brèveurt', c'est pas possible, encore pire que les trois autres. A croire que bibiche s'était abreuvée d'une substance illégalement illicite avant de nous pondre un nom pareil. Mais bon, maintenant... [Lire la suite]
Posté par ParkerJones à 14:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]