Vairy___04x01

Jour 12, jeudi

Une nouvelle matinée s'élève au-dessus des plaines verdoyantes, et le soleil toujours si radieux balaye le parc de ses rayons doucereux et enflammés.

- Wouah, joli, dis donc !

Merci, et encore là je suis pas en forme. Alors, comment vas-tu ce matin ?

- Chcrom... cha va... crumph... mmh, il est bon cheu burger...

Dis donc, c'est normal si ton fils est posé à trois mètres de toi, tout seul dans son coin ?

- Ben, j'allais pas le poser sur la nappe, il m'aurait renversé le ketchup...

Fais gaffe, parce que si le flic voit que le petit est abandonné, il va finir à la fourrière.

- Hein ? Avec les chiens errants ? Pas question ! Viens par là, mon Ylay, je vais t'apprendre à pêcher.

Vairy___04x02

- Alors tu vois, le truc c'est de lancer son hameçon aussi loin que possible. Les meilleurs poissons sont toujours ceux qui s'éloignent le plus des pêcheurs.

Dis donc, tu crois pas qu'il est un peu petit pour la pêche ?

- Ah mais, y a pas d'âge pour apprendre, tu sais. Et plus c'est tôt, mieux c'est. Alors, que je t'apprenne à remonter le poisson maintenant. Regarde bien, fiston, ça va aller vite.

- Areuh ?

Traduction : on pourrait pas plutôt aller faire un tour dans mon berceau ?

Vairy___04x03

Mais au lieu d'aller au berceau, Vairy accompagne son fils pour rendre visite à son papounet... Connor, pas l'autre, je précise pour ceux qui n'auraient pas suivis. D'ailleurs, l'autre, le Jean, est plutôt content aujourd'hui. Non pas parce qu'il voit son neveu pour la première fois mais parce que Vairy a eu l'extrême gentillesse de lui apporter les légumes frais (pas fait exprès !) qu'il avait demandés. Résultat, Jean est redevenu aimable (le temps de quelques minutes) et a offert 520§ de récompense à ma petite blondinette préférée.

- J'aurais préféré l'autorisation d'aller squatter la baignoire, plutôt que d'avoir de l'argent. J'ai vraiment besoin d'un bon bain pour me relaxer.

Opportunité terminée : 200 points

Vairy___04x04

Franchement, le bain, tu peux attendre... ou p't'êtes pas...

- Quoi ? Tu insinues que je pue ?

Ah non, j'ai pas dit ça ! Disons que tu dégages une certaine et authentique rusticité que d'aucuns apprécieraient.

- Kékelladi ?

Hum... euh... revenons à nos moutons. Grâce à cet argent, on passe quand même un nouveau palier de 500§, presque un troisième à 300§ près mais bon, va encore falloir attendre pour atteindre les 1500§ dans l'escarcelle. C'est-y pas beau, ça ?

- J'en sais rien, j'ai rien compris à ce que t'as dit...

Nouveau palier de 500§ atteint (1000) : 100 points

Vairy___04x05

Jour 13, vendredi

Bon, c'est pas tout ça mais les simflouzes durement gagnés, va falloir malheureusement les dépenser si on veut commencer à meubler la maison le terrain.

Oui, c'est un frigo. Et oui, il est fleuri. Que voulez-vous, Vairy adooooooore les fleurs. Je crains qu'on finisse par se retrouver avec une habitation style petite maison dans la prairie version Bisounours. Aïe, aïe, aïe, ça promet...

Vairy___04x06

Jour 14, samedi

Mais je vous rassure, Vairy ne ressemble pas encore à un Bisounours. En revanche, et j'avoue être étonnée, c'est une très bonne mère qui s'occupe de son petit comme si c'était la dixième merveille du monde.

- Dixième ? Et la neuvième, c'est quoi ?

Moi... Mais toi, voyons... (a eu chaud...)

Vairy___04x07

Oui, c'est un meuble de cuisine. Et oui, il est fleuri lui aussi. Qu'est-ce que je vous disais ? Ah oui, la petite maison dans la prairie version Bisounours.

- Mais de quoi tu parles, au juste, depuis tout à l'heure ?

Tu connais pas la petite maison dans la prairie ? Charles et Caroline Ingalls, ainsi que leurs enfants ? L'histoire d'une petite famille vivant au siècle d'avant le dernier, avec leurs moments de joie et leurs moments de chagrin. C'était très dur pour eux à cette époque-là, mais la solidarité était de mise à Walnut Grove et Isaiah, le copain de Charles, venait souvent l'aider. D'ailleurs, il lui en arrivait des belles à Isaiah... Puis y a eu Laura et sa magnifique histoire d'amour avec Almonzo, l'homme qu'elle épousera plus tard, et...

- Oui, bon, ça va, je crois que j'ai compris, merci.

Hum, désolée...

Vairy___04x08

Ah, la petite maison dans la prairie, que de souvenirs...

- Eh, oh ! Parker, arrête de rêvasser, je viens de recevoir un coup de fil important.

Ah oui ? Oh ! Un chef de resto, rien que ça, et qui veut d'excellents produits issus de l'agriculture biologique. Et le tout avant jeudi, 21h59 (oui, ils sont précis dans la restauration) Eh ben, tu sais ce qui te reste à faire.

- T'en fais pas, je vais gérer ça les doigts dans le nez.

Vairy___04x09

Dis, je ne voudrais pas paraître indiscrète ou impolie, mais tu pourrais répondre à une question importante ?

- Je t'écoute.

Pourquoi vous êtes au milieu de la route, en plein sur le passage des voitures, à l'heure où tout le monde rentre chez soi ?

- Ça se voit pas ? C'est l'anniversaire d'Ylay, il vient de grandir.

Ah, donc pour fêter ça, tu le mets en danger pour qu'il comprenne qu'il ne faut pas le faire... Pigé...

Vairy___04x10

Jour 15, dimanche

Vairy, serait-ce trop te demander pourquoi tu fais ainsi la tronche ?

- Je viens de finir l'opportunité du resto.

Et ça ne te rend pas joyeuse ?

- Non.

Et pourquoi ça ?

- Parce que ces bande d'andouilles du restaurant m'ont offert des graines en récompense.

Mais c'est génial ! Tu vas pouvoir avoir des légumes plus variés ! Et c'est quoi comme graines ?

- Poivrons et arbre à flouze...

Poivrons et... arbre... arbarbrebe... arabrareba... ARBRE A FLOUZE ?!

- Maintenant tu comprends pourquoi je fais la tronche... J'aime pas les poivrons...

Opportunité terminée : 200 points

Vairy___04x11

'Tain ! Une graine d'arbre à flouze et même pas moyen de s'en servir, j'suis dégoûtée ! Mais pourquoi j'ai instauré cette règle débile, pourquouuuuuuuuuuuuaaaaaa ? Bon, Vairy, t'es occupée là ?

- Oui, j'apprends la marche à Ylay. Pourquoi ?

Oh, pour rien... je demanderai à quelque d'autre de m'aider à me pendre, c'pas grave...
*gros soupir*

Vairy___04x12

Jour 16, lundi

La déprime a mis du temps à passer mais elle a fini par disparaître totalement lorsque cette magnifique image m'a tapé dans les deux yeux en même temps.

- Ini po !

Fini pot, oui, c'est bien ! Regardez-moi avec quelle souplesse et quelle dextérité il s'éjecte littéralement du pot ! Ça mérite des applaudissements, ça !

Vairy___04x13

Jour 17, mardi

Une graine d'arbre à flouze... ah mais j'y crois pas... une graine d'arbre à flouze... en plus, c'est la première fois que j'en vois une ! Une graine d'arbre... Ben Ylay, qu'est-ce que tu fais là, tout seul, à déprimer dans les toilettes du z'aqua-center ?

- A pu man, paru pipioom...

Traduction : Maman s'est barrée au pipi-room en me laissant tout seul sur le carrelage froid.
Je compatis...

Vairy___04x14

Pour rattraper sa négligence (elle aurait quand même pu amener son fiston dans les toilettes avec elle), Vairy lui apprend à marcher. Comme ça, la prochaine fois qu'elle s'enfermera aux WC, Ylay pourra la rejoindre sans trop de difficultés.

- Oh, mais c'est qui qui marche comme un grand ? Il est où mon Ylay ? Il est lààà !

- Ache oi ertige... ombé cine...

Traduction : Mais bon diou, tu vas me lâcher, j'ai le vertige et je vais tomber dans la piscine !
Bon, prochaine étape, lui apprendre à parler.

Vairy___04x15

Jour 18, mercredi

Ah oui, la vie dans un challenge n'est pas des plus faciles. Je me disais aussi que ça se passait trop bien. C'était obligé qu'il arrive un accident comme ça. Ou alors, c'est que je suis une vraie déesse capable de faire un défi les yeux fermés et sans toucher à la souris.

- Ahahaha ! Aman pipi pa tèr ! Ahaha !

Ylay, c'est pas bien de te moquer, tu sais. C'est pas rigolo de faire pipi par terre comme ça, ça abîme la pelouse.

- Ahaha ! Aman pipi pa tèr !

Et il récidive, en plus.

Vairy___04x16

Fort heureusement, ce petit indicent (mouahahahahaha... maman pipi par terre ! Ahahaha... hum... pardon...). Je disais, ce petit incident est vite oublié par une énième opportunité. Deux fruits et légumes parfaits pour Vita Alto... tranquille... argent facile... Et avec un peu de chance, d'ici quelques jours, on aura enfin un pan de mur pour mettre des toilettes, ça évitera à maman de faire pipi par terre...


Score : 500 points
Score Total : 850 points
Argent sur le compte en banque : 655§
Commentaire : Ça avance... lentement... très lentement... mais sûrement ! Oublions pas que je suis une déesse (et si jamais je fais un faux-pas, je sens qu'on va me ressortir du "déesse" à tout-va... méfiance.)