Avant toute chose, je tiens à préciser que les règles du Legacy étant trop compliquées pour ma petite tête de bourrin sans cervelle (je sais pas ce que veut dire le mot "réfléchir"), je vais cesser de les suivre à la lettre mais garderai tout de même le principe du Legacy. Néanmoins, j'ai décidé de caser mon héritier avec une Simette jouable, et puis j'ai envie, et puis c'est mon droit, et puis toc ! Sur ce, retrouvons Alan qui va vous conter la suite de ses aventures.


Dubol_11x01

Je vous avais laissé sur votre faim, la dernière fois. La carte mémoire de l'appareil photo étant rempli ras la gueule, je n'ai pu vous montrer la charmante bouille de Bélial. Et quand je dis charmante, je suis encore loin du compte parce qu'il est quand même craquant, mon petit démon. Tellement craquant que je commence à douter de qui sera l'héritier en définitive. Parce que dans ma famille, les héritiers sont choisis ainsi depuis la nuit des temps : cheveux noirs et yeux noirs. Et Bély n'a pas les cheveux noirs.

Oh, je sais bien qu'il pourrait les teindre, mais un gamin de son âge, quand même... et puis, comme le disait maman Dubol : La teinture, c'est comme le grand amour, ça ne dure pas longtemps et on est obligé de changer bien vite pour pas que ça se remarque. Une grande dame, maman Dubol, jusqu'au jour où elle a appris les labours avec le jardinier...

Dubol_11x02

Alors un matin, j'ai pris le taureau par les cornes et j'ai réuni le conseil de famille dans la salle à manger en disant :

- Bon, les enfants, on a un problème parce qu'il y a quatre garçons et que seul l'un d'eux peut devenir l'héritier.

- Moi, j'veux être héritier ! a tout de suite rétorqué Balnéor.

- Et pourquoi ce serait toi ? a répliqué Bélial. J'suis plus beau que toi, je te signale.

- Oui mais moi, j'ai des yeux d'ébène.

- Moi aussi, j'ai des yeux d'ébène !

- Et moi, je sais y faire avec les gonzesse. Toi, t'es encore trop jeune.

- Mais... mais... Papa !

- On se calme, les garçons, on se calme, ai-je temporisé. On va d'abord en parler, d'accord ? Bibiche, tu veux dire quelque chose ?

Dubol_11x03

- Évidemment que je veux dire quelque chose, enfin ! Selon la tradition familiale du côté de votre père, il faut absolument que l'héritier ait les cheveux et les yeux noirs.

- C'est pas juste ! J'ai les yeux noirs, moi aussi ! s'est récrié Bélial.

- Ouais, juste les yeux...

- Balnéor, s'il te plaît, sois gentil avec ton frère ! (ça, c'est bibiche qui commence à être particulièrement agacée.) Cheveux noirs, yeux noirs, c'est dit, c'est décidé ! Maintenant, ce sera entre Balnéor et Brèveurt'.

- Mais Brèveurt' est encore dans le berceau, c'est n'importe quoi, m'man ! s'est exclamé Bély (décidément, il y tient à sa place d'héritier).

Sur ce, Balnéor a ajouté :

- Façon, on s'en fiche, ce sera moi l'héritier.

- Non, ce sera moi !

- Non, moi, j'te dis !

Dubol_11x04

Heureusement que Jessica est pleine de ressource et d'autorité, car elle leur a lancé avec son plus beau sourire :

- Arrêtez de vous chamailler, les garçons. Il y a une autre solution qui va tous nous éviter d'entrer en guerre et de répandre du sang sur le parquet que j'ai eu un mal de chien à cirer ce matin.

Moi, sur le coup, j'étais perplexe, mais elle a continué devant les yeux agrandis d'effrois des gosses :

- Baraïen a les cheveux et les yeux noirs, et comme il est l'aîné, ce serait logique que la place lui revienne.

Mais c'était sans compter le coup de gueule de Balnéor :

- Quoi ? Bara ? Mais il a une tête d'enclume, c'est papa qui l'a dit !

- Il avait une tête d'enclume quand il était enfant, ai-je rattrapé vite fait quand j'ai surpris le regard noir de ma femme. Maintenant il est très séduisant.

Et avant que tout le monde ne se mette à crier à l'injustice, j'ai coupé court et me suis levé en terminant :

- La séance est levée, je vais en parler à Bara, on verra s'il est d'accord.

Dubol_11x05

Aussitôt dit, aussitôt fait. J'ai appelé Bara à l'université pour lui dire :

- Salut mon grand. Dis, ça te tente de devenir l'héritier de la famille ? Parce que tes frères sont en train de s'étriper pour avoir la place et c'est pas beau à voir.

- Ben, j'sais pas, p'pa... Tu me prends de court, tu sais. Avec les cours et tout ça, je sais pas si je vais avoir le temps d'y réfléchir.

- Eh bien prends quand même le temps d'y penser parce que... BELY, BALNY ! ARRETEZ DE VOUS METTRE SUR LA GUEULE ! Enfin bref, tu vois l'ambiance qu'il peut y avoir à la maison...

- Ouais, j'entends ça. Bon, écoute, je dois filer en cours là mais je te promets d'y réfléchir. Fais un bisou à maman.

Dubol_11x06

J'espérais bien que Bara allait y réfléchir sérieusement. Je le connais bien, mon grand garçon, quand quelque chose le turlupine, y a pas moyen de lui ôter ça de la tête. Et depuis mon coup de fil, il n'a pas arrêté de cogiter, de peser le pour et le contre, de se demander s'il n'allait pas se faire égorger par ses frangins s'il prenait la décision de devenir l'héritier officiel... Bref, ça l'a turlupiné à un point qu'il n'arrivait plus à se concentrer sur ses devoirs.

J'avoue que je m'en veux un peu de l'avoir déranger pour ça mais je me dis que Jessica a raison, c'est logique que la place revienne à l'aîné. Enfin, faut pas vendre la peau du yéti avant de lui avoir tapé un brin de causette, si ça se trouve, Bara va préférer poursuivre ses études et la guerre reprendra de plus belle à la maison.

Dubol_11x07

D'ailleurs, à la maison, le temps file plus vite qu'on l'aurait souhaité. Ce matin, Jessica me fait comme ça :

- Mon lapin, je vais jardiner un peu, je me sens d'humeur à traîner au soleil aujourd'hui.

J'ai pas dit non, voir ma femme de bonne humeur, c'est déjà assez rare alors si je lui avais dit "nan bichette, c'est moi qui m'occupe du jardin", elle m'aurait saigné à blanc. Et ce jour-là, c'était un peu plus tranquille que d'habitude. Les garçons avaient arrêté de se battre et restaient coincés sur leur chevalet sans s'adresser la parole.

Et puis y a eu la surprise, quand Jessica est rentrée après avoir passé du temps à jardiner. La surprise énorme ! Ça m'a fait un choc, sur le coup, quand j'ai vu ma bibiche revenir avec des cheveux blanc et des fringues datant du siècle dernier, mais elle m'a rassuré en me disant :

- C'est rien, mon lapin, c'est juste les ans qui s'écoulent lentement.

Lentement, lentement, elle a quand même pris un sacré coup de vieux en dix minutes, hein !

Dubol_11x08

Et quelques heures plus tard, c'était au tour de Brèveurt' de grandir. Mais comme tout le monde dormait, il a fêté son anniversaire tout seul en débarrassant un bol qu'on avait honteusement oublié sur la table. Et en voyant sa bouille, j'en reviens à penser à Bara à qui il ressemble beaucoup à son âge. A votre avis, vous croyez que notre aîné va accepter ma proposition pour la place d'héritier ?

Dubol_11x09

J'dis ça parce que c'est redevenu invivable, à la maison. On a eu quelques jours tranquilles où Bélial et Balnéor se faisaient copieusement la tête, puis ils ont finalement décidé d'en venir aux mains.

- J'te dis que ça sera moi, l'héritier, y a pas à chipoter, j'suis le mieux placé !

- Aïe ! Mais Balny, lâche-moi, tu me fais mal !

- Et je continuerai jusqu'à ce que tu t'avoues vaincu !

- J'te préviens, je vais le dire à maman !

Et ça a continué comme ça pendant des jours. J'en pouvais plus de leur crier dessus sans arrêt... pour ce que ça arrangeait, de toute façon. Pas moyen de les calmer, ces deux-là. Il n'y avait bien que Brèveurt' qui restait sage vu qu'il ne comprenait pas pourquoi ses frères se battaient.

Dubol_11x10

Mais un jour où les gueulantes étaient plus retentissantes que jamais, Jessica a baissé les bras et s'est barrée toute la journée, le temps que la marmaille se calme. Quand elle est revenue, elle avait changé, mais changé ! Nouveau maquillage léger, nouveaux bijoux, nouvelle robe ! J'en suis retomber amoureux, dites donc... enfin, je l'étais déjà avant hein... n'allez pas croire que... 'fin bref.

- Dis donc bichette, qu'est-ce que t'es sexy comme ça, je lui ai dit pendant que les garçons dormaient (enfin un peu de calme !).

Elle m'a lancé son regard de feu, celui qui ferait fondre l'iceberg qui a fait coulé le Titanic, puis elle a rétorqué avec une voix mielleuse à souhait :

- Et encore, tu n'as pas vu mes nouveaux sous-vêtements. Tu veux que je te les montre ?

Tu parles, Charles ! J'me l'suis pas fait dire deux fois, tiens !

Dubol_11x11

La vieillesse, y en a à qui ça va, et y en a d'autre à qui ça va pas. Ben Jessica, la vieillesse, ça lui va à ra-vir ! Elle est plus épanouie que jamais, plus heureuse, plus calme aussi. Vous vous rendez compte qu'elle ne m'a pas fait la tête depuis au moins deux mois ? Pourtant, j'ai toujours ma langue qui fourche plus vite que mon cerveau mais elle ne dit plus rien. A croire qu'elle a compris qu'on n'était pas éternels et qu'il fallait maintenant savourer ce qui nous restait à vivre. Et pour savourer, elle savoure, croyez-moi ! Parce qu'elle a enfin atteint le sommet de sa carrière, elle est devenue savante folle, elle a réalisé son rêve le plus cher. Je sens qu'elle va être de bonne humeur pour le restant de ses jours...

Dubol_11x12

Et puis un soir, alors que je rentrais fourbu d'une réunion du conseil municipal, j'ai eu l'immense surprise de découvrir un visiteur qui ne m'était pas étranger. Et pour cause, il s'agissait de Bara !

- Bah mon grand, qu'est-ce que tu fais là ? C'est pas que je sois pas content de te voir, hein, mais tu n'étais pas à l'université la dernière fois qu'on s'est parlés ?

- Si, mais j'en ai marre, j'ai plaqué mes études pour revenir à la maison. Tu sais, j'ai vachement réfléchi à ce que m'a proposé l'autre jour, la place d'héritier, tout ça...

- Ah... et... ?

- J'accepte le poste, p'pa, et avec plaisir.

- Alléluia ! ai-je crié en prenant mon fils dans mes bras. Tes frères vont enfin arrêter de se mettre sur la gueule !

Pour de la bonne nouvelle, c'était de la sacrée bonne nouvelle !