Mord_vieux_09x01

Jour 21, dimanche

Tout était calme en cette énième nuit... tout était trop calme. Les fantômes se baladaient, toute la famille Mordévieux était cloîtrée à l'étage pour éviter de croiser un spectre. Quant à Etienne, il était dans son... hum... lit, tranquillement installé au milieu du cimetière. Et puis soudain, quelque chose s'est produit, quelque chose de merveilleux, d'inattendu, d'incoyable ! Antoine s'est enfin décidé à passer le bonjour à Etienne.

- Kikoooooo Etienne ! Booooouh !

- Aaaaaaah ! Mon Dieu ! Mon coeuuuuuur ! Il s'arrête, je meurs, au secouuuuuuuuurs !

Et... et... et...


Mord_vieux_09x02

... et bah non, il est pas mort... Quand je pense qu'il n'aurait fallu que d'une seule visite de plus... une seule, et notre cher Etienne mourrait de peur. Eh bien non, faut croire que c'était trop demandé à Antoine. Quant à Steevy, à part pleurer dans le salon, lui, il fait pas grand chose la nuit.

Mais bon, réjouissons-nous parce que le moral d'Etienne est quand même au troisième sous-sol, à tel point qu'il vient de se faire virer pour incompétence, mouhahahaha ! Aaaah, trop drôle ! Et en plus, il trouve qu'il a passé une semaine horrible. C'est parce qu'il ne connaît pas encore celle qui l'attend, niark ! Parker la Sadique va entrer en action. Monsieur le vieux tromblon est dans le rouge total, ce qui veut dire qu'il est fin prêt pour un raccourcissage de vie en express.

Et... et... et...



Mord_vieux_09x03

... et... QUOI ?! Mais je rêve ?! C'est... c'est un rêve, un cauchemar, un... un... l'épouventard de ma vie ! Pourquoooooooooooooooi ?

- Oooooh ! J'ai l'impression d'avoir rajeuni, ça fait un bien fou !

Non mais ça va pas ? T'as pas le droit de faire ça ! T'as vu dans quel état tu es ? C'était impossible de rajeunir... IMPOSSIBLE ! Et pourtant, tu l'as fait... Te voilà de retour à 58 ans ! Etienne ! Je te maudis et te prédis mille tourments jusqu'à la fin de tes misérables jours !


Mord_vieux_09x04

Et voilà, j'suis complètement déprimée, maintenant. Je suis même allée chercher une corde pour me pendre mais je viens de remarquer avec effroi qu'il n'y avait pas de poutre dans ma chambre. Je suis maudite !

Steevy, s'il te plaît, par pitié, fait quelque chose. Il suffit de lui faire un petit chouïa peur et il s'écroule sur le sol. S'il te plaaaaaît !


- Ah mais non, je peux pas, j'ai promis à ma puce de faire attention à qui je fais peur.

Et même les fantômes sont contre moi, c'est injuste ! Excusez-moi, je reviens, je vais piquer une crise de larmes...


Mord_vieux_09x05

Jour 22, lundi

- Ah gouzi gouzi le sac de farine. Il est où le sac de farine ?

Il va être sur ta tronche si tu te décides pas à mourir vite !

- Kikoo le sac de farine... Fais bisous à papa, le sac de farine... Guili-guili, le sa-sac de farine à son pôpa !

Une poutre... amenez-moi une poutre pour aller avec ma corde...


Mord_vieux_09x06

Et v'là l'autre qui se décide enfin à accepter sa condition de fantôme. Sauf que je lui ai pas demandé de faire peur à Gafaux... Plinde... enfin, Truc, là !

- Aaaaaaah ! Steevy, t'es con, t'as failli me faire peur ! Si j'étais mouru, j'l'aurais dit à maman !

- Oh, bah si on peut même plus s'amuser. Dire que j'ai réussi à grimper à l'étage pour me faire rembarrer, le monde est cruel avec les fantômes.

- M'maaaaaan ! Y a Steevy qui fait rien que d'm'embêter !


Mord_vieux_09x07

- Aaaaaaaah ! T'en fais pas mon lapin, il m'embête moi aussi.

Non mais Steevy, arrête tes âneries, là, c'est pas drôle ! Redescends immédiatement au rez-de-chaussée, et que je ne te retrouve plus à l'étage.

- Oh, la, la... vivement qu'Etienne nous rejoigne, parce qu'on s'ennuie Antoine et moi...

Je vous le confirme, mes chers lecteurs, cet épisode est un ramassis de n'importe quoi.


Mord_vieux_09x08

Bon ! Parker, retrousse tes manches et fais tourner ton imagination. Ta maman t'a toujours dit que la tienne était très fertile, alors tu vas bien trouver quelque chose pour l'avoir, l'Etienne ! Ce serait bien le diable si j'y arrivais pas.

Allez zou, un petit feu de camp, Etienne devant... manque plus que le p'tit vent rabattant ! Alors... le vent... Humph... Attendez, je suis sûre d'avoir senti une petite brise. Si, si, j'vous jure ! 'Tendez, j'mets la météo pour confirmer.


- Mes chers amis, profitez de votre journée car le soleil sera radieux, sans un gramme de vent et...

Nan mais ça va venir, hein. La météo, ça dit toujours n'importe quoi. Ok, j'avoue, y a pas de vent, y a pas de vent, y a pas de vent ! Etienne, éteins-moi ça tout de suite et viens avec moi, je vais te filer un p'tit coup de chaud, ça va te faire du bien !


Mord_vieux_09x09

- Wouaaaaaah ! T'avais raison Parker, çe me fait énormément de bien ! Wouhouuuuuaaaaa ! J'ai toutes mes barres qui remontent !

Nan mais c'est pas vrai ! C'est un cauchemar, une mutinerie ! J'y crois pas ! J'peux pas manquer de bol à ce point ? T'était en rouge, en rouge carmin même... et... et... Raaaaaah ! J'veux mourir !


Mord_vieux_09x10

Jour 23, mardi

- T'as vu Steevy ? Etienne commence à péter un câble, il creuse sa propre tombe.

- T'as raison Antoine, j'suis sûr qu'il fait ça pour gagner du temps.

- Ouais, p't'être... Dis donc, Steevy, c'est bizarre mais on n'entend plus Parker.

- Je crois qu'elle est partie se pendre, Antoine. L'autre vieux veut pas mourir.

- Ah, ok Steevy. Bon, pousse-toi, on va lui faire une place.

- Bonne idée Antoine, ça manquait de fille par ici.


Mord_vieux_09x11

Eh... les garçons... les garçons ! Plinde ! Gafaux ! On joue pas à côté du cimetière, c'est dangereux !

- Mouarf, mais qu'est-ce qu'elle nous raconte, la Parker ! Steevy et Antoine se sentent un peu seuls, alors on leur tient compagnie en attendant que l'tromblon daigne enfin mouru !

- Ouais, t'as raison Gafaux. Allez, passe-moi la balle.


Mord_vieux_09x12

Bon, Etienne, tu vas te décider à mourir, oui ou non ?

- Non...

Ok... bon... Tu vas m'obliger à être sévère. Monsieur a peur que quelqu'un refuse le café qu'il lui aura offert ? Eh bien soit ! On rencontre Opale, la fille du fond, on l'enguirlande bien et on lui offre le café... qu'elle refuse, bien évidemment. Alors Etienne, ça te fait quoi comme effet, hein ?

- Aaaagaaaaaaaa...

Bonjour docteur Foltaré ! C'que j'suis contente de vous voir !

- Alors dooooooc... c'est grââââve ?

- Très grave, mon cher Etienne. Il n'y a qu'un remède à votre mal : mettre fin à vos jours le plus vite possible.

Ne lui dites pas ça, doc, il est encore fichu de rester en vie par esprit de contradiction !


Mord_vieux_09x13

Petite photo des garçons qui ont grandi pendant que je m'arrachais les cheveux à trouver une solution de meurtre accidentel. A droite Plinde... non... Gafaux... non plus... Bref ! Machin d'un côté...

- Ne m'appelle pas Machin, j'ai un nom.

Ouais... euh... Machin. Et l'autre, c'est Truc.

- Ne m'appelle pas Truc, j'ai un nom.

Rah, mais vous allez vous taire, les jumeaux ! Bien, merci. Et donc, à côté, voici Yme-Foday. Plutôt mignon pour le moment, par rapport à ses frères, mais je pense pas qu'il soit prêt à détrôner Vlala pour la reprise du challenge.


Mord_vieux_09x14

Jour 24, mercredi

Avec quatre enfants à bord, la place commence à manquer, surtout quand il y a un embouteillage dans l'escalier. Alors j'envoie les jumeaux à l'université. Non seulement ils seront contents, mais en plus ça fera de l'air. C'est Plinde qui...

- Gafaux. Moi, c'est Gafaux.

Ouais... c'est Truc qui s'en va en premier...


Mord_vieux_09x15

Suivi de très près par Gafaux...

- Non, moi c'est Plinde.

Ouais, Machin... Bref, les jumeaux partent à l'université et puis voilà.
Et comme vous pouvez le constater en arrière-plan... le canard était toujours vivant.