Mord_vieux_02x01

     Jour 3, mercredi

     On pourrait croire ce petit couple de jeunes mariés (enfin, surtout pour l'un) heureux (là aussi, surtout pour l'un). On pourrait croire que tout va pour le mieux (surtout pour l'un)... seulement... seulement, c'est connu que le bonheur ne dure qu'un temps (surtout pour l'un). Ce tendre instant, Céla a quand même l'air de le savourer et...

     - Pas du tout, je savoure rien, je suis juste en train de cogiter à la façon dont je vais me débarrasser de lui. T'aurais pas une idée ? Plongé dans une piscine sans échelle ? Foudroyé en jouant dans les flaques par temps d'orage ?

    Ben, le truc c'est qu'il faudrait qu'il meurt de manière naturelle, tu vois.

     - Genre vieillesse ? Mais il est déjà en plein dedans et il est toujours pas mort. Moi j'dis, faut le pousser un peu. Et puis si c'est un accident, ce sera pas un accident vu qu'il sera mort vieux, donc de vieillesse... Tu saisis l'idée ?

     Houla, je saisi très bien même, et j'avoue que ça me plaît. Ce qui m'embête, c'est l'héritage... Comment va-t-on faire ?

Mord_vieux_02x02

    Déjà, on va faire comme si de rien n'était et continuer à vivre peinardement.

     - Peinardement, c'est vite dit. Beuuuuarh ! J'sais pas ce qu'il y avait dans les céréales, mais c'étaient pas des céréales.

     Moi, je sais ce que c'est.

     - Ah oui ? Trop de conservateurs ? Trop de colorant ?

     Non. C'est la remise à l'heure d'hier qui était tellement bien faite qu'Antoine a sonné quand il fallait... si tu vois ce que je veux dire.

     - Quoi ? Mais c'est pas possible ! On est même pas mariés ! Vite, faut que j'arrange ça.

Mord_vieux_02x03

     Allez, même pas le temps de tirer la chasse que Céla rejoint Antoine dans la cuisine, s'agenouille devant lui et lui fait la superbe déclaration qu'elle a mis trois heures à mémoriser.

     - Oh, Antoine, je veux finir tes vieux jour dans l'amour et le bonheur. Tu crouleras dans mon jardin dès cette bague passée. Ton destin sera bientôt scellé dans le granit (ou plutôt le parpaing, c'est moins cher) et tu seras l'engrais de ma terre. Veux-tu m'épouser ?

     - Céla ! Ma chérie ! C'est une si belle déclaration !

     Y a intérêt, elle m'a bassinée pendant des heures pour que je l'aide à trouver les mots justes.

Mord_vieux_02x04

     Allez, tant qu'on y est, le mariage sur la lancée. Non mais, vous avez vu le superbe sourire sadique de ma Céla ? Et l'autre qui n'y voit que du feu... Tiens... ça me donne une idée... Et s'il périssait par le feu ?

     - T'es pas folle ? Il n'est pas question que je salisse ma cuisine !

     C'était juste une suggestion, comme ça, en passant...

Mord_vieux_02x05

     Sitôt mariée (et même pas consommée... remarquez, c'est déjà fait), Céla se précipite en ville pour obtenir un maximum de numéros de téléphone. C'est que ça va servir, d'ici quelques jours (ou quelques heures, ça dépend si Antoine est prêt à mourir pour sa belle et tendre mante).

     - Bonjour monsieur, je m'appelle Céla, et vous ? Oh, dites donc, vous ne seriez pas Gilles Normand, par le plus grand des hasards ? C'est dingue, vous êtes une vraie célébrité, j'vous jure !

     - Eh bien, merci mademoiselle. Ravi de faire votre connaissance. Vous faites quoi, dans la vie ?

     - Je travaille pour les pompes funèbres. Oh ! Un autre vieux, là-bas, dans le fond ! C'est mon jour de chance.

     Euh... non... le vieux là-bas, c'est Alan Dubol, le pionnier et maire du quartier, alors t'as pas intérêt d'y toucher !

     - Oh, là là, pas marrante...


Mord_vieux_02x06

     Et qu'est-ce qu'il fait, Antoine, pendant ce temps-là ? Eh bien Antoine, au lieu de tomber malade ou de faire une crise d'anévrisme, il monte jusqu'au sommet de sa carrière. Au moins, il aura servi à quelque chose avant de passer l'arme à gauche.

Mord_vieux_02x07

     Jour 4, jeudi

     - Oh, ça y est, je suis enceinte ! C'est magnifique, j'attendais ce moment avec impatience !

     Ah ? T'es pourtant pas aspiration famille.

     - Mais t'as pas compris. Mais qu'on est sûr que j'ai un petit piaf dans l'tiroir, on va pouvoir se débarrasser d'Antoine. Parce que ça aurait été bête de le faire mourir avant. Après tout, une mante religieuse tue son mari après la repro...

     T'es gentille mais on se passera des détails, d'accord ?

     - Moi, c'que j'en dis, hein... Bon, il est où, le vieux croulant ? Va falloir pousser pépé dans les orties si on veut qu'il passe rapidement de vie à Gaïa.

Mord_vieux_02x08

     Eh bien, le vieux croulant, il est là, en pleine nuit, à surfer sur internet. Céla et moi, d'un accord commun, avons décidé de lui laisser le libre-arbitre quasi total... oui, quasi... entendez par-là que si jamais on trouve une flaque d'eau sous un orage, on lui soufflera l'idée d'aller sauter dedans. Mais on n'aura peut-être pas à aller jusqu'à cette extrémité car avec un peu de chance, il va se tuer tout seul (c'est beau de rêver...)

Mord_vieux_02x09

     Non mais franchement, s'il pense à se faire à manger tout seul, c'est mal barré ! Et en plus, il en a fait tout un saladier, des fois qu'il aurait encore faim plus tard... Humph... va falloir trouver quelque chose de plus efficace. Pas assez de points d'aspiration chez lui ou Céla, donc pas encore de bombonnes d'élixir. Moi, j'vous dis, on a intérêt à être super inventives, Céla et moi, pour nous en débarrasser accidentellement.

Mord_vieux_02x10

     Alors non seulement, il évite de mourir de faim, mais en plus il se fait renvoyer à cause d'une banale histoire de sucreries en classe ! Il veut pas lâcher la rampe, il veut pas ramener d'argent... un vrai bon à rien. Remarquez, avec le prisme couleur mauvaise humeur qu'il a maintenant, on a peut-être une chance de le voir piquer une crise de nerfs qui le conduira sûrement à la crise cardiaque. Ouais... pas mal.

Mord_vieux_02x11

    Et pendant qu'Antoine se lamente sur son triste sort dans la salle de bain (si, si, regardez bien par la fenêtre), Céla continue sa petite vie peinarde.

     - Steevy ! Je suis ravie de te voir. Comment ça va, mon lapin ?

     - Ça va bien mieux depuis que je t'ai devant les yeux.

     - Oh, vil flatteur ! Dis donc, toi aussi t'es un faux vieux ?

     - Hein ?

     - Bah oui, t'es coloré des cheveux.

     - Oh, ça ! C'est une coloration instantanée de chez Laure Eale, pour fortifier les cheveux blancs.

Mord_vieux_02x12

     - Dis donc, bichette, il est où ton mari ?

     - Dans la pièce à côté, il dort.

     - T'as pas peur de te faire prendre ?

     - Mais non, t'inquiète. Je le travaille dur pour qu'il fasse de l'engrais pour mon jardin. Viens faire bisous, mon bichon.

Mord_vieux_02x13

    Jour 5, vendredi

     Steevy Lejeune (oui, c'est ironique, je sais, mais c'est vraiment son nom) apporte en pleine nuit un petit cadeau pour sa future et dernière dulcinée alors que le rendez-vous n'était même pas au top. Bah oui, on se méfie, avec Antoine dans les parages. Manquerait plus qu'il nous fasse une crise cardiaque en découvrant l'infidélité de sa femme... Ah... mais... Ah flûteuh ! On a raté notre coup, là ! Céla, faudra que tu invites encore Steevy.

     - Hein ? Et pourquoi ? Je l'ai déjà dans la poche.

    T'as rien compris, c'est pour la crise cardiaque !

     - Aaaah ! Okay !

Mord_vieux_02x14

    Et en pleine nuit, une lueur d'espoir !

     - Ah, mon Dieu ! Je peux plus respirer ! Au secours ! Mes cachets, ma bouteille d'oxygène, vite, je vais étouffer !

    Quoi ? C'est vrai ? Victoooooire !

     - Ah, non... pfiou, c'était juste un cauchemar...

    Je confirme... un vrai cauchemar...

Mord_vieux_02x15

     Enfin, cauchemar... y a quand même de l'espoir, regardez. Peut-être que si je prie suffisamment Saint Sim, il finira par y avoir une mort accidentelle... sauf si Antoine se rend compte tout seul qu'il y a des restes dans le frigo, juste devant son nez.

     Sinon... sinon, on aura plus qu'à le propulser sous un vaisseau extra-terrestre, avec de la veine, il mourra de peur.