Calamity_05x01

     Tout est (presque) calme chez les Calamity. Jane et Claudio dorment du sommeil du juste après leur petite fiesta improvisée, tandis que Carisma profite tranquillement de son anniversaire. Inutile de demander de qui elle est la fille quand on voit quel genre de sport elle pratique, un sport qui s'appelle... qui s'appelle ? Alors, vous suivez ou quoi ?

     - La réflexion intensive au fond d'un canapé, m'dame !

     Bien ! C'est toujours le même qui suit. Tu as un nom ? Non ? Dans ce cas, ce sera Bob. Les autres, faites comme Bob et suivez un peu, c'est pénible de devoir toujours tout répéter.


Calamity_05x02

     Il y a quand même une lueur (presque) d'intelligence chez cette petite car, après trois heures de réflexion intensive au fond d'un canapé, elle a jugé toute seule comme une grande qu'il était temps de se coucher. L'est quand même minuit passé ! D'habitude, les gosses se couchent avant dix heures. Mais la jeunesse, de nos jours, ça ne respecte plus les horaires imposés par la vieille génération.


Calamity_05x03

     Petit déjeuner en (presque) famille. Papa James Claudio est parti au boulot, ne reste que la mère et la fille en train de discuter sagement devant des pâtisseries pas cramées.

     - Tu sais Carisma, j'ai parfois l'impression que ton père est toujours dans la lune.

     - Bah pourtant, il est pas dans le ciel. Comment il peut être dans la lune s'il est sur terre ? Et puis d'abord, dit "sur" la lune, et pas "dans".

     Futée, la p'tite. Je sens que je vais bien l'aimer !


Calamity_05x04

     - Papa ! T'es rentré ! J'savais bien que t'étais pas sur la lune.

     - Sur la lune ? Ben non, j'étais à l'hôpital. Tu sais, c'est là où je travaille.

     - Je sais, même que maman elle dit que c'est pas demain la vielle que t'auras une promotion parce que tu...

    Oh, oh, oh ! Stop Carisma ! Va pas semer la zizanie, quand même. Une famille aussi (presque) parfaite que la vôtre, ce serait vraiment dommage de la voir partir en vrille.

     - Papa, j'ai entendu une dame qui a parlé et pourtant je vois pas la dame qui a parlé, c'est normal ?

     - T'en fais pas, ma puce, c'est juste la maison qui est hantée.

     - Et le vieux, là, il va la déshanter ?

     Vraiment très futée, ça y est, je l'adore !


Calamity_05x05

     - Ah, Claudio, vous êtes un véritable ami pour moi.

     - Vous aussi euh... c'est quoi déjà votre nom ?

     Moi non plus, je m'en souviens plus. Quelqu'un s'en souvient ? Non ? Bob ?

     - On a qu'à l'appeler Steve, m'dame.

     Ok, ça sera Steve. D'ailleurs, si Steve pouvait lâcher un peu Triple Zéro, je lui en serais (presque) entièrement reconnaissante. Manquerait plus qu'ils fassent des bêtises sous le nez de Jane, ces deux-là.


Calamity_05x06

     La petite Carisma nous prouve de minute en minute qu'elle est plus intelligente que son faux agent secret à la retraite de père. Quand elle a faim, elle se fait à manger, ELLE ! Elle ne reste pas à hurler "FAMINE !!" au milieu du salon en observant le plafond comme si ce dernier pouvait lui cuisiner une soupe de homard aux champignons. Carisma, elle prend des initiatives toute seule, elle a le cerveau qui tourne (presque) rond.

     Bon, en même temps, si je n'avais pas forcé Jane à acheter cette petite cuisinière, elle serait peut-être déjà sur le carreau, la gamine...


Calamity_05x07

     - Ah, nan ! J'y crois pas ! Je suis entourée d'une belle bande d'empotés ! J'en ai mal au crâne rien que d'y penser.

     Jane ? Qu'est-ce qui se passe ? Tu te fais (presque) martyriser par ton mari et ta fille ? Et tu te laisses faire ?

     - Je vais quand même pas les réveiller pour reprendre ma place, ce serait cruel. Surtout pour Carisma. La pauvre petite, elle devait être vraiment très fatiguée pour se tromper de lit. Mais James, lui, il aurait pu avoir la galanterie de me laisser sa place !


Calamity_05x08

     Aujourd'hui, Carisma est contente, c'est son premier jour d'école. Et c'est avec les recommandations (presque) inquiètes de sa mère qu'elle grimpe dans le bus, le sourire aux lèvres.

     - Fais attention ma chérie ! Écoutes bien la maîtresse, surtout. Et ne te bats pas avec les autres enfants. Et n'accepte aucun bonbon, c'est mauvais pour les dents. Et n'oublie pas de ramener tous tes devoirs. Et pose des questions quand tu ne comprends pas. Et...

    Jane, je crois que ça ira, merci.


Calamity_05x09

     Jane est au travail, après avoir pleuré cent litres en regardant sa fille disparaître dans le bus jaune. On aurait pu penser que Claudio passerait sa journée à faire de la réflexion intensive au fond du canapé mais même pas. J'en suis (presque) déçue. En fait, ce matin, il a décidé de prendre des initiatives en même que le sac poubelle. Et attention, il est bien décidé à en faire du compost, il n'irait certainement pas gâcher les détritus en les jetant simplement à la poubelle.

     Au passage, s'il pouvait reboucher le trou et ramasser le vieux journal, ce serait gentil.


Calamity_05x10

     - Maman ! T'es de retour du travail ! Mon premier jour d'école, c'était génial, j'ai appris trop plein de trucs ! Et toi, comment elle s'est passée, ta journée ?

     - C'était génial aussi. J'ai eu une promotion. Maintenant, tu vas pouvoir m'appeler Inspecteur Maman.

     - Wouah ! Quand je vais dire ça aux autres, ils vont être soufflés !

     - Au fait, il est où, ton père ?

     - Oh, il fait de la réflexion intensive au fond d'un canapé.


Calamity_05x11

     Claudio, notre Triple Zéro (presque) favori, a proposé à Magalie une partie de cache-cache. Sauf qu'elle n'est pas bien planquée, Magalie, on voit sa bulle.

     *J'suis sûre qu'il me trouvera pas, j'suis trop bien cachée*

     - Hé, Magalie, j'te vois !

     *Ah, merde...*


Calamity_05x12

     Aujourd'hui, c'est mardi. Quel est le rapport avec cette image ? Mmh ? Alors ?

     - Aucune, m'dame !

     Bien, Bob ! Tu pourras être un très bon narrateur, plus tard. Mais bref, arrête de rougir, que je puisse raconter la suite. Donc, nous disions qu'il n'y avait aucun rapport avec cette image. Parce que dans cette image, ce n'est pas un calendrier que nous voyons mais Jane penchée au-dessus des toilettes. Demandons-lui ce qui se passe. Jane ? Tu fais quoi, là ?

     - A ton avis ? Je récure les toilettes, ça se voit pas ?

     Ah, ah ! Quel (presque) sens de l'humour.


Calamity_05x13

     Tiens, pour une fois Claudio ne fait (presque) pas de réflexion intensive au fond du canapé. Là, tout de suite et maintenant, il a une subite envie de lire une histoire à sa fille.

     - Bon sang, James ! Tu vois pas que je suis en train de l'aider à faire ses devoirs ? C'est pas le moment de lui conter l'histoire du petit ours nain perdu dans la forêt de haricots du potager de la vieille Berthe.

     - Bah non, je voulais lui raconter celle du lapin volant aux supers pouvoirs et habillé d'un slip rouge par-dessus ses collants bleus.


Calamity_05x14

     Et zboing ! Non, Jane ne récurait pas les toilettes (pour ceux qui n'auraient pas encore compris), et oui, elle est enceinte. Moi je demande qu'une chose : c'est que ce soit une fille. Parce que si l'héritière officielle meurt, j'aurais l'air maligne avec un garçon sur les bras. Parce que les filles enceintes et laissées à leur propre libre-arbitre, c'est (presque) carrément du suicide... Ça va aux toilettes ou ça téléphone aux copines en oubliant d'aller manger, par exemple.


Calamity_05x15

     - Gilbert ! Ce que je suis contente de te revoir !

     - Moi aussi, ma chère. Mais dis donc, tu es resplendissante. Ah, si tu n'étais pas déjà mariée, je crois que je t'aurais épousée.

    Et au passage, on aurait eu mamie Jacquet sur le dos. Trop peu pour moi, merci. J'ai déjà (presque) suffisamment de problèmes avec Claudio... Tiens, à propos, il est où le Claudio ?


Calamity_05x16

     Ah, le voilà... en train de faire de la barre.  Quand je pense que j'ai revendu le vélo pour éviter qu'il s'y colle 23h sur 24... Je pensais (presque) pas qu'il allait faire pareil avec ce truc-là...

     Allez, fin du cours. N'oubliez pas que le sujet de vos devoirs est : comment vivre avec des idiots. Prochaine mise à jour bientôt, alors ne traînez pas. Ah, et Bob, beau travail aujourd'hui.

     - Merci m'dame !

     Pfiou, c'est crevant, ce job...